Téléphone

Nouvelle maladie chez les oiseaux marins : la plasticose

Nous savons depuis de nombreuses années que le plastique gangrène notre planète. Chaque année des millions de tonnes finissent dans les océans : moins de 10% des plastiques produits sont recyclés. Cette pollution arrive dans le milieu marin véhiculée par les voies fluviales, les vents ou est directement jetée à la mer. Les plastiques ne contaminent pas seulement les côtes : ils affectent toute la faune marine : les animaux se coincent dans les plus grands déchets et pour les plus petits fragments,  ils les confondent avec de la nourriture. Cela peut provoquer des intoxications, des étouffements, des occlusions intestinales entraînant leurs décès.

Récemment une nouvelle maladie causée uniquement par les plastiques a été découverte chez les oiseaux de mer et baptisée en conséquence plasticose.

C’est dans l’édition du 3 mars 2023 du Pro Med Mail que l’information fournie par le périodique britannique The Gardian est révélée. Selon les scientifiques du Naturel History Museum de Londres, les oiseaux porteurs de la maladie ont des voies digestives présentant des cicatrices par l’ingestion de déchets. Progressivement la maladie entraîne une dégradation des glandes tubulaires du proventricule ce qui rend les animaux plus vulnérables aux infections et aux parasites. Leur capacité à digérer les aliments et absorber certaines vitamines est affectée. Le plastique présent dans l’environnement, est ingéré favorisant une plasticose fibrotique qui entraîne par irritation, une inflammation du tube digestif. Au fil du temps, cette inflammation persistante favorise le développement de tissus cicatriciels affectant la digestion, la croissance et donc la survie des oiseaux marins.

Source : La Dépêche Vétérinaire n° 1665 du 17 mai 2023 

Cet article a été sélectionné et rédigé par le Dr CARRERE

Les dernières publications

La maladie de Lyme

Décrite depuis 1985, chez le chien, la maladie de Lyme est due à la bactérie Borrelia burgdorferi transmise par la tique Ixodes ricinus : la maladie

Lire la suite »