Téléphone

Recrudescence du Typhus Félin

Une maladie mortelle pour votre chaton et votre chat non vacciné.

Grâce à la vaccination, cette maladie virale est devenue relativement rare.

Le virus du typhus ou de la panleucopénie féline est très résistant : il peut survivre plus d’un an dans le milieu extérieur.

Il est contagieux par voie oronasale et est présent dans les fèces et la gorge des chats. La femelle gestante peut le transmettre aux fœtus via le placenta entraînant soit un avortement, soit des lésions du cervelet privant les chatons de leur équilibre en les rendant incapables de se déplacer normalement : il s’agit de l’atrophie cérébelleuse du chaton.

La période d’incubation est de 2 à 10 jours. On peut noter l’apparition de fièvre. Le chat est prostré (« typhos ») et perd l’appétit. Des diarrhées et des vomissements déshydratent fortement l’animal. La maladie évolue rapidement vers la mort si un traitement n’est pas mis en place rapidement.

Le diagnostic se fait par une prise de sang (on note une baisse importante des globules blancs) et une recherche du virus dans les selles de l’animal.

La maladie est mortelle dans 50 à 90% des cas chez le chaton et ceci pendant les trois jours qui précèdent le début des symptômes.

Malheureusement le traitement est aléatoire et dépend fortement de l’état général de l’animal : il nécessite obligatoirement une hospitalisation de plusieurs jours.

La maladie n’est pas contagieuse au chien ni à l’homme.

Une excellente hygiène est nécessaire pour limiter la contagion à d’autres chats.

L’eau de javel est très efficace contre ce virus dans la mesure où elle est utilisée :

  • uniquement et seulement après une phase de nettoyage et de rinçage,
  • à une dilution appropriée (la solution employée doit comprendre au minimum de 0.3 à 0.5% de chlore actif, ce qui correspond à la dilution d’un berlingot (250ml) à 9.6% de chlore actif dans un bidon de 5 à 10 litres),
  • avec une eau froide ou tiède,
  • avec un temps de contact avant rinçage d’au minimum de 10 – 15 minutes,
  • rapidement après l’avoir préparé.

Le meilleur moyen d’éviter cette grave infection virale est la vaccination même sur les chats d’intérieur car les chaussures, les mains, les vêtements, les objets … peuvent véhiculer le virus (le risque est certes moins important mais pas nul). La première année elle se pratique en 2 injections à un mois d’intervalle à partir de 8 semaines et nécessite un rappel annuel toute la vie.

Législation

L’infection par le virus du typhus ou de la panleucopénie féline est un vice rédhibitoire, avec un délai de rédhibition de trente jours et un délai de suspicion de cinq jours.

Conclusion

La vaccination n’est pas un acte inutile. Afin d’éviter des catastrophes pensez à protéger votre chaton et votre chat adulte grâce au vaccin.

1 vaccin = 1 animal sauvé et en pleine forme

Cet article a été rédigé par le Dr CARRERE

Les dernières publications

La piroplasmose

C’est une affection hématologique due à un parasite sanguin microscopique ou protozoaire transmis par certaines tiques. Ce protozoaire du nom de piroplasme appartient au genre

Lire la suite »