Téléphone

Un chat n’est pas un chien

Mieux comprendre le comportement de son chat …

Les propriétaires comprennent souvent mal le langage de leurs chats, surtout s’ils ont l’habitude de communiquer avec des chiens.

Sachez décrypter le langage corporel

Devant un chat qui ronronne, 65 % des propriétaires pensent que c’est parce qu’il est content (alors que le chat peut aussi ronronner quand il est anxieux).

Le port de queue est mal interprété par 76 % d’entre eux : chez un chat, la queue qui bat est synonyme d’excitation, pas de gaieté comme chez le chien.

Enfin, 49 % des propriétaires ignorent qu’un léchage compulsif des lèvres peut indiquer un état de stress.

Une chatte ne peut pas avoir de chatons avant l’âge d’un an : Faux !

Mises à part les races tardives, comme les chattes de grand format (Maine Coon, Chat des forêts norvégiennes, Persans), une chatte peut être particulièrement précoce : une gestation peut être observée dès l’âge de 4 mois ! Les premières chaleurs surviennent souvent au tout début du printemps, même si la chatte est née au dernier trimestre de l’année précédente. Il est recommandé de faire stériliser une chatte avant ses premières chaleurs. De très nombreuses gestations démarrent en effet dès l’apparition de la puberté, lorsque la jeune chatte échappe à la surveillance de ses propriétaires.

Mon chat âgé urine en dehors de sa litière,

Il est d’abord toujours très important de veiller à la propreté du bac à litière et de respecter les habitudes du chat. Plus il vieillit, moins il aime le changement ! De nombreuses raisons peuvent ensuite favoriser la malpropreté. Consultez votre vétérinaire pour vérifier l’état de santé de votre chat et parlez-lui de ce qui vous semble anormal : douleur à la miction, présence de sang dans l’urine, difficultés de déplacement, etc. Un chat âgé peut avoir du mal à enjamber le bord du bac à litière s’il est trop haut.

La malpropreté peut aussi être expliquée par plusieurs causes : insuffisance rénale, infections urinaires, dégénérescence …

Votre vétérinaire saura faire le bon diagnostic.

Deux chats, c’est mieux qu’un seul ?

Ne croyez pas que votre chat a forcément besoin de compagnie. Même si les chats ont l’habitude de gérer leurs conflits en silence, un nouveau chat est plus souvent une source de problème que de plaisir pour les deux individus en présence.

Dans tous les cas, permettez à vos chats de s’isoler : aménagez des cachettes, installez au moins un bac à litière par chat, donnez-leur à manger et à boire dans des bols séparés, etc.

Consultez un vétérinaire si vos chats ne vivent pas paisiblement ensemble. Des traitements existent pour améliorer la situation.

Sources : monvetoetmoi d’avril 2015

Cet article a été sélectionné et rédigé par le Dr CARRERE

Les dernières publications

La piroplasmose

C’est une affection hématologique due à un parasite sanguin microscopique ou protozoaire transmis par certaines tiques. Ce protozoaire du nom de piroplasme appartient au genre

Lire la suite »